Thèmes de l'actualité
Protégez-vous

Bien être

Enceinte et pleine d'angoisse !

actus-image-Enceinte et pleine d'angoisse !

Un bébé dans son ventre, c'est aussi un enfant dans sa tête, dans sa vie ... Autant de changements physiques et psychologiques pas toujours faciles à accepter...

La grossesse, état physique de la femme enceinte entraîne un bouleversement physiques et psychologiques. L'appréhension accompagne cet état. Les affres du premier trimestre : Suis-je bien enceinte ? La première question que toute femme enceinte se pose est celle de la réalité de la grossesse : suis-je bien enceinte et la nature tiendra-t-elle sa promesse (le risque bien réel de fausses-couches ne s'éloigne qu'après les 10 premières semaines d'aménorrhée). Des réactions ambivalentes s'observent des ces premières semaines de grossesse. D'une part la jeune femme est heureuse et fière de porter une nouvelle vie en elle, d'autre part elle doute de la réalité de sa grossesse (son corps ne lui envoie pas encore de signes tangibles), l'existence de l'enfant reste théorique. Parallèlement à ces inquiétudes la jeune femme enceinte est souvent assaillie de doutes quant à la nature de son désir d'enfant. Est-ce un désir altruiste, égoïste ? Est-ce l'état de femme enceinte qui m'attire, serai-je capable d'élever cet enfant, supporterai-je de voir mon corps se transformer et les douleurs de l'accouchement? Comment mon couple résistera-t-il à l'arrivée de l'enfant ? Ces appréhensions sont normales, elles accompagnent tout être humain face à l'inconnu. Vers la fin de ce premier trimestre cette hypersensibilité s'atténue. Si ce n'est pas le cas il peut être utile de consulter un médecin. Le second trimestre : Mon enfant est-il normal ? La grossesse prend une autre dimension, la femme sent son bébé bouger, annonce la nouvelle à son entourage, à son employeur. Parallèlement, les examens médicaux de prévention prescrits alors même que la grossesse se déroule sans encombres, qu'elle n'est pas pathologique, sont très nombreux. Ils génèrent une autre forme d'angoisse, celle de l'attente répétée de résultat, sachant que les fausses alertes sont fréquentes. Il semble important d'aider les jeunes parents à accepter cette médecine comme une chance. Elle ne crée pas les anomalies, elle permet de les déceler et d'agir au mieux au cas par cas. L'imaginaire des femmes enceintes est fortement sollicité par leur état et elles imaginent facilement le pire. Les médecins n'en tiennent pas toujours compte et ne perçoivent pas l'angoisse et le rejet que suscitent les examens qu'ils proposent. L'angoisse leur parait paradoxale, dans la mesure où la médecine de prévention se veut rassurante et qu'elle continue de permettre une diminution de la mortalité maternelle et infantile de même que du handicap à la naissance. Le troisième trimestre et l'accouchement C'est bien entendu l'approche de l'accouchement qui est la source d'angoisse la plus fréquente à ce stade. Des siècles de douleurs, de mortalité maternelle et infantile ont laissé des séquelles dans l'imaginaire des femmes. Face à ces angoisses les maternités modernes proposent des cours de préparation à l'accouchement et des techniques d'anesthésie (dont la péridurale). Ces aides sont précieuses bien qu'elles laissent souvent les femmes insatisfaites. L'accouchement reste une épreuve et l'arrivée du bébé ne comble pas instantanément 9 mois d'attente et de fantasmes. Article réalisé par Ekko Bibliographie indicative Brazelton T.B., Cramer B., Les Premiers Liens, Paris, Stock-Laurence Pernoud, Calmann-Lévy, 1991 Bydlowski M., Je rêve un enfant, Editions Odile Jacob, 2000 Cohen-Solal, Frydman, ma grossesse, mon enfant, Editions Odile Jacob, 1989, 1996.

Cet article est associé aux thèmes : Bien être, Famille, ...
Cet article est associé aux thèmes : Retraite, Bien être, Vos Droits, ...
icone-actualites
Nos précédentes actualités : Protégez-vous
Retraite, ...
Bien vivre sa ménopause

Pas de panique, ce n'est pas parce que votre système hormonal évolue que vous devenez une autre femme.

> lire la suite

La cystite, un mal très féminin

Une femme sur deux souffre de cette infection urinaire au moins une fois dans sa vie. Une bonne hygiène et une consultation médicale précoce peuvent éviter des soucis

> lire la suite

Consommation, les délais de réflexion

Arnaque, vendeur trop convaincant, contrat signé trop vite, regrets ... Vraiment vous n'auriez pas dû ! Pas de panique ! La loi vous protège et vous permet de vous rétracter.

> lire la suite

icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
icone-actualites
Nos précédents articles de presse : Protégez-vous
Mutuelle santé
MUTUELLE AU FEMININ (ASSISTANTE PLUS)

Depuis 1996, La Compagnie des Femmes propose des produits et services adaptés aux besoins spécifiques des femmes.

> lire la suite

Mutuelle santé
PENSEZ AUX MUTUELLES POUR FEMMES (ELLE)

Côté santé, nous dépensons 20% de plus que les hommes. La Compagnie des Femmes propose une assurance complémentaire "ciblée". Décryptage.

> lire la suite

Mutuelle santé
PREMIER GRAND PRIX TRIBULIS (L'ARGUS DE l'ASSURANCE)

LA PREMIERE EDITION DU GRAND PRIX TRIBULIS A PRIME 7 PRODUITS ET ACTION MARKETING EXEMPLAIRES EN ASSURANCE DE PERSONNES.

> lire la suite

 
icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
icone-devis-express
Devis Express
GRATUIT, sans engagement
Mlle Mme M.



j'accepte de recevoir des offres de La Compagnie des Femmes
#
Dernier devis
Le 25.05.2020Concordia
68.571 euros
Mathilde, 44300
#