Utilisée depuis la nuit des temps, cette technique de médecine alternative fait partie de toutes les recettes de grands-mères pour soigner les petits maux.

Origine

Réapparut dans les années 80, la phytothérapie fait désormais partie de notre quotidien sous forme de tisane, de savons, de produit de beauté …

Principe

Face à la médecine classique, qui extrait des plantes leurs principes actifs afin de renforcer leur action – non sans effets secondaires – tisanes, décoctions et gélules « naturelles » ont toujours conservé leurs partisans. Cependant, chez certains médecins modernes, la phytothérapie va bien plus loin. C’est une conception différente de la médecine, mise au point dans les années 60 par le docteur Christian Duraffourd sous le nom de « théorie endocrinienne du terrain ».

Selon cette école de phyto-aromathérapie, il ne suffit pas de troquer un médicament classique pour une plante aux vertus analogues, en suivant la même logique : un symptôme, un traitement. Toute souffrance résulte d’un déséquilibre qu’il faut corriger. A ses yeux, notre équilibre dépend avant tout du système neuro-endocrinien (neurologique et hormonal), qui coordonne tous les mécanismes de régulation de l’organisme.

Après des analyses biologiques affinées, le phytothérapeute tente de rétablir le terrain optimal pour le patient, à l’aide d’une stratégie visant à harmoniser les systèmes biologiques qui interagissent les uns avec les autres. Pour tel malade, il faudra freiner la thyroïde et stimuler le système lympathique, pour tel autre mettre au repos des organes agressés. Sous forme de gouttes de teintures mères, d’huiles essentielles, parfois de gélules, les plantes lui permettent d’agir ainsi simultanément à différents niveaux de l’organisme sans effets secondaires.

En pratique

Au moins une heure de consultation est nécessaire. C’est une médecine douce qui rééquilibre les maladies complexes, chroniques ou répétitives (Cystite, herpès, migraine, asthme) mais aussi, les déséquilibres du système endocrinien (problèmes hormonaux, de cholestérol, etc …)

Seulement une cinquantaine de médecins sont formés à cette technique, donc peu de praticiens. De plus c’est une technique qui demande de l’assiduité : il faut effectuer deux cures de plusieurs semaines au moins aux changements de saisons.

Peu de médecins sont bien formés à cette approche (tout juste une cinquantaine en France) mais, après quelque dix années de pause, un enseignement vient de reprendre à Paris. C’est une médecine plutôt coûteuse (de 75 à 90 euros la séance et des ordonnances assez longues). Sa stratégie à long terme demande de l’assiduité : deux cures de plusieurs semaines au moins aux changements de saisons.

Les bienfaits

C’est à partir de cette réflexion que le vénérable docteur anglais Bach a mis au point, dans les années 30, ses trente-huit élixirs floraux – de l’eau pure imprégnée de l’«esprit» de fleurs ! Il existe aujourd’hui une centaine d’élixirs censés agir de manière douce pour rééquilibrer notre état émotionnel et tous nos problèmes psychologiques : mélancolie, trac, angoisse, découragement, manque de confiance en soi, etc. Depuis une dizaine d’années, ces remèdes suscitent un formidable engouement.

Quelques gouttes posées sur la langue ou diluées dans un verre d’eau aideraient à retrouver un bien-être, souvent fragilisé par notre vie sociale ou affective. Vendus dans les magasins bios et dans certaines parapharmacies, ces élixirs sont, que l’on croit à leur action ou non, totalement inoffensifs.

Tout vient de la tête et repart dans le corps. C’est à partir de cette réflexion que le respectable  docteur Bach.

La maladie ne serait-elle pas liée à notre psychisme pour nous contraindre à changer notre mode de vie. C’est de cette réflexion que le respectable docteur Bach a mis en place, dans les années 30, 38 élixirs floraux – de l’eau pure imprégnée de l’esprit de fleurs !

La Compagnie des Femmes, avec la formule Cajolia prévoit de rembourser jusqu’à 12 séances de médecines douces par an !

Cet article est associé aux thèmes : Phytothérapie, ...
Cet article est associé aux thèmes : Acupuncture, Sophrologie, Podologue-Pédicurie, ...
icone-actualites
Nos précédentes actualités : Médecines douces
Shiatsu, ...
Le shiatsu

Le shiatsu tient son origine de l’Inde qui aurait été le berceau de toutes les disciplines corporelles de bien-être. Ces techniques enseignées par des moines bouddhistes se propagèrent vers la Birmanie, le Cambodge, le Laos et la Thaïlande, mais aussi vers la chine où elles se transformèrent sous l’influence conjuguée du Taoïsme et du Confucianisme

> lire la suite

La réflexologie

Cette médecine douce consiste à masser des points précis sur les pieds ou les mains de manière à stimuler l’endroit du corps ou l’organe, auxquels ils correspondent.

> lire la suite

La naturopathie

Natura = « nature » et Pathos = «  ce que l’on ressent ».  La naturopathie  est la grande synthèse des méthodes naturelles de santé. La naturopathie est une méthode de prévention par l’hygiène de vie. Elle est donc indiquée aux personnes en bonne santé. Chacun peut y avoir recours en complément d’une prise en charge conventionnelle.

> lire la suite

icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
 
icone-devis-express
Devis Express
GRATUIT, sans engagement
Mlle Mme M.



j'accepte de recevoir des offres de La Compagnie des Femmes
#
Dernier devis
Le 18.05.2021Concordia
129.384 euros
a,
#