PARTAGEZ CETTE PAGE
Thèmes de l'actualité
Protégez-vous

Grossesse

Association Sos bébé

actus-image-Association Sos bébé

L’association soutien les femmes enceintes en difficultés depuis 1990. Rencontre avec Maxence Henry, Président.

Quel est l’objet de l’association Sosbebe.org est une association loi 1901, fondée en 1990. Elle est apolitique et a confessionnelle et s’adresse à toutes les femmes, sans discrimination. Notre objectif est d’aider les femmes enceintes en difficulté. L’idée est partie du constat que beaucoup d’associations existaient qui n’avaient pas les moyens de se faire connaître. Elles n’étaient en particulier pas connues des premières intéressées - les femmes enceintes en difficulté - qui expriment un fort besoin d’accompagnement et de soutien. Nous nous sommes donc fixés comme objectif de mettre les femmes enceintes en relation avec les associations. Aujourd’hui, une quarantaine d’associations adhérentes proposent services et soutien aux femmes. La mission de sosbebe.org est de leur donner une visibilité, en particulier au travers du site Internet, et d’encourager ainsi la mise en relation avec les femmes en difficulté. Quel type de difficultés rencontrent les femmes enceintes et quelles solutions leur apportez vous ? Les problèmes vont des conditions matérielles d’accueil du nouveau né, aux problèmes d’infertilité, aux complications médicales jusqu’aux traumatismes post avortement. Toutes ces situations exigent un prise en charge matérielle, morale et psychologique. C’est le cas du syndrome post avortement. Il se manifeste par un très fort sentiment de culpabilité qui peut se déclencher plusieurs années après l’avortement. Le bébé non gardé hante l’esprit des femmes. Le sentiment de mal être peut aller jusqu’au dégoût de la vie et à la dépression. Pour celles qui avaient une vie de couple, il arrive que cette situation provoque un changement radical d’attitude vis à vis de leur conjoint pouvant déboucher sur la rupture. Le problème est que le partenaire ne se sent souvent pas concerné par l’interruption volontaire de grossesse; il exerce même parfois un chantage du type "c’est lui ou moi". C’est pour cette raison qu’outre la mise en relation avec les associations spécialisées, nous avons ouvert le site aux témoignages des hommes. L’avortement ne doit pas demeurer un problème féminin. C’est pour eux l’occasion d’instaurer un dialogue que la souffrance rend souvent difficile. C’est aussi pour les femmes un moyen d’entendre la voix des pères, leur implication, leurs joies et leurs douleurs. Quel regard portez vous sur l’Interruption Volontaire de Grossesse ? Il ne s’agit pas de juger celles qui ont recours à l’IVG. C’est systématiquement un échec et une souffrance. Mais il existe d’autres solutions en terme d’accompagnement psychologique et matériel qui sont encore trop méconnues. Nous faisons de ce point de vue un important travail d’information auprès des professionnels : les gynécologues, les pharmaciens, les infirmières scolaires... L’avortement est un acte grave qui ne doit pas peser sur la seule responsabilité des femmes. C’est pourquoi nous essayons de responsabiliser l’Etat et les hommes : beaucoup de femmes ont malheureusement recours à l’IVG parce qu’elles croient ne pas avoir d’autres possibilités. Il est important de les informer sur l’existence d’alternatives, de sensibiliser l’entourage et les hommes pour qu’ils puissent les accompagner dans le choix de la meilleure solution. L’Etat doit également assumer ses responsabilités en terme de prévention et d’information. Il apparaît aujourd’hui de ce point de vue que l’allongement du délai pour pratiquer l’IVG de douze à quatorze semaines est une mauvaise réponse à un faux problème. Cela n’empêchera pas les femmes de continuer à avorter à l’étranger les quatorze semaines révolues. Ce n’est que déplacer le problème. Pour en savoir plus Le site de SOS bébé http://www.sosbebe.org

Cet article est associé aux thèmes : Grossesse, Société, Famille, ...
Cet article est associé aux thèmes : Retraite, Bien être, Vos Droits, ...
icone-actualites
Nos précédentes actualités : Protégez-vous
Retraite, ...
Bien vivre sa ménopause

Pas de panique, ce n'est pas parce que votre système hormonal évolue que vous devenez une autre femme.

> lire la suite

La cystite, un mal très féminin

Une femme sur deux souffre de cette infection urinaire au moins une fois dans sa vie. Une bonne hygiène et une consultation médicale précoce peuvent éviter des soucis

> lire la suite

Consommation, les délais de réflexion

Arnaque, vendeur trop convaincant, contrat signé trop vite, regrets ... Vraiment vous n'auriez pas dû ! Pas de panique ! La loi vous protège et vous permet de vous rétracter.

> lire la suite

icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
icone-actualites
Nos précédents articles de presse : Protégez-vous
Mutuelle santé
MUTUELLE AU FEMININ (ASSISTANTE PLUS)

Depuis 1996, La Compagnie des Femmes propose des produits et services adaptés aux besoins spécifiques des femmes.

> lire la suite

Mutuelle santé
PENSEZ AUX MUTUELLES POUR FEMMES (ELLE)

Côté santé, nous dépensons 20% de plus que les hommes. La Compagnie des Femmes propose une assurance complémentaire "ciblée". Décryptage.

> lire la suite

Mutuelle santé
PREMIER GRAND PRIX TRIBULIS (L'ARGUS DE l'ASSURANCE)

LA PREMIERE EDITION DU GRAND PRIX TRIBULIS A PRIME 7 PRODUITS ET ACTION MARKETING EXEMPLAIRES EN ASSURANCE DE PERSONNES.

> lire la suite

 
icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
icone-devis-express
Devis Express
GRATUIT, sans engagement
Mlle Mme M.



j'accepte de recevoir des offres de La Compagnie des Femmes
#
Dernier devis
Le 23.04.2019Cajolia 4
120.12 euros
Hélène, 97310
#