Thèmes de l'actualité
Protégez-vous

Bien être

Les femmes et l'alcool

actus-image-Les femmes et l'alcool

Rencontre avec Laure Charpentier, fondatrice de deux associations d’aide aux femmes alcooliques, membre de la Société française d’alcoologie.

Quel regard la société porte-t-elle sur la femme alcoolique ? La société juge, méprise et rejette la femme alcoolique. "Pour un homme, c'est moche, mais pour une femme c'est carrément dégoûtant !" Un homme qui boit trop est un bon vivant et un joyeux luron. Une femme qui boit est une "saoulotte" et une moins que rien. Les mentalités changent un peu, mais beaucoup considèrent toujours l'alcoolisme comme un vice ou une maladie "volontaire", surtout lorsqu'il atteint l'image d'Epinal de la femme épouse et mère... Pour faire part de mon expérience et pour aider ces femmes, j’ai écrit cinq ouvrages sur l’alcoolisme au féminin : " L’Amour en plus" (1976), "Toute honte bue" (1981), "Dans l’enfer de l’alcool" (1986), "La Coupe déborde" (1993) et " J’ai soif !" (1996). Comment réagissent les femmes alcooliques quand on évoque leur dépendance ? 92% des femmes alcooliques refusent d'en parler et 46% d'entre elles boivent en cachette. Le besoin d'en sortir n'est pas toujours manifeste, loin de là. Beaucoup de femmes réagissent négativement lorsque l'entourage se risque à en parler. Preuve que l'alcoolisme reste un sujet tabou. Plusieurs parmi les proches prennent en main le problème de la femme, qui se laisse trimballer d'un hôpital à l'autre sans jamais l'avoir vraiment choisi. C'est pourtant là le fer de lance de toute guérison... Peut-on guérir définitivement de l’alcoolisme ? Les rechutes ne sont-elles pas inévitables ? Oui, on peut guérir définitivement de la dépendance à l'alcool. Comme de toutes les dépendances. Et même s'il y a des rechutes - je préfère " réalcoolisation" -, elles font partie du cheminement. Si on enlève le travail sur soi, la guérison ne se fera jamais. On aura arrêté de boire, oui, mais sans plus. On restera une alcoolique non pratiquante, frustrée, amère, intolérante. L'abstinence n'est que le moyen de faire le point sur soi-même et de retrouver un équilibre et une liberté perdus. Rien de plus... Entretien réalisé par Sandrine Damie Pour plus d’informations SOS Femmes alcool 25, rue Mesnil 75016 Paris

Cet article est associé aux thèmes : Bien être, Société, Pratique, ...
Cet article est associé aux thèmes : Retraite, Bien être, Vos Droits, ...
icone-actualites
Nos précédentes actualités : Protégez-vous
Retraite, ...
Bien vivre sa ménopause

Pas de panique, ce n'est pas parce que votre système hormonal évolue que vous devenez une autre femme.

> lire la suite

La cystite, un mal très féminin

Une femme sur deux souffre de cette infection urinaire au moins une fois dans sa vie. Une bonne hygiène et une consultation médicale précoce peuvent éviter des soucis

> lire la suite

Consommation, les délais de réflexion

Arnaque, vendeur trop convaincant, contrat signé trop vite, regrets ... Vraiment vous n'auriez pas dû ! Pas de panique ! La loi vous protège et vous permet de vous rétracter.

> lire la suite

icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
icone-actualites
Nos précédents articles de presse : Protégez-vous
Mutuelle santé
MUTUELLE AU FEMININ (ASSISTANTE PLUS)

Depuis 1996, La Compagnie des Femmes propose des produits et services adaptés aux besoins spécifiques des femmes.

> lire la suite

Mutuelle santé
PENSEZ AUX MUTUELLES POUR FEMMES (ELLE)

Côté santé, nous dépensons 20% de plus que les hommes. La Compagnie des Femmes propose une assurance complémentaire "ciblée". Décryptage.

> lire la suite

Mutuelle santé
PREMIER GRAND PRIX TRIBULIS (L'ARGUS DE l'ASSURANCE)

LA PREMIERE EDITION DU GRAND PRIX TRIBULIS A PRIME 7 PRODUITS ET ACTION MARKETING EXEMPLAIRES EN ASSURANCE DE PERSONNES.

> lire la suite

 
icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
icone-devis-express
Devis Express
GRATUIT, sans engagement
Mlle Mme M.



j'accepte de recevoir des offres de La Compagnie des Femmes
#
Dernier devis
Le 16.02.2020Concordia
199.54 euros
Anne, 29700
#