PARTAGEZ CETTE PAGE
Thèmes de l'actualité
Protégez-vous

Société

Le CNIDFF

actus-image-Le CNIDFF

La vocation des 120 Centres d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) est de valoriser la place de la femme dans la société, rencontre avec Annie Guilberteau, Directrice générale du CNIDFF.

Etre féministe pour vous qu’est ce que c’est ? Le féminisme participe du développement de l’humanisme. Les fondements de notre démocratie sont très nobles - solidarité, fraternité, égalité... Mais ces mots restent trop souvent des déclarations d’intention. Les faits, et particulièrement les discriminations de sexe, en témoignent chaque jour. Pour moi, être féministe c’est d’abord être réaliste. C’est avoir conscience des inégalités et des injustices. Le féminisme est la promesse que les femmes comme les hommes peuvent se révéler pleinement. C’est affirmer que l’égalité ne doit pas seulement être annoncée dans les textes, mais vérifiée dans les faits. Etre féministe, c’est militer pour une société plus juste et plus humaine. Notre démarche doit naturellement intégrer les hommes. Etre féministe c’est penser que la spécialisation des rôles entre les hommes et les femmes est le fruit de la culture et non d’une quelconque détermination biologique ou naturelle. Nous nous conformons à un système de représentations qui induit une spécialisation des rôles sociaux des femmes et des hommes. Le conformisme à un tel système entrave nos libertés, celles des femmes autant que celles des hommes. Le féminisme est malheureusement victime d’une très forte caricature; les positions extrémistes d’un certain féminisme ont été érigées en dogme par les médias. Il est important de dire que le féminisme contemporain ne se positionne pas contre les hommes mais dans une réflexion sur le partage des rôles, sur de nouvelles formes de société, où tous les espaces de la vie privée ou publique doivent être accessibles aux femmes comme aux hommes. Plus prosaïquement, quelles sont les priorités du CNIDFF aujourd’hui ? Développer l’activité des CIDF afin que par leurs actions les femmes investissent totalement la société. Favoriser la liberté de choix personnel, professionnel, l’accès aux postes de décision et soutenir les créatrices d’entreprise. Mais aussi accompagner et encourager celles qui n’arrivent pas à monter dans le « train de l’intégration » pour des raisons personnelles (difficultés familiales, économiques, violences...). Le partage des tâches dans l’espace domestique fait aussi partie de nos priorités. Encore une fois des progrès vont dans ce sens. Ils sont le fruit d’un plus grand dialogue entre hommes et femmes, mais ces évolutions restent insuffisantes. Si les hommes doivent prendre part davantage à la réalisation des tâches domestiques et exercer une plus grande présence auprès des enfants, les femmes doivent apprendre à laisser plus de place aux pères. La question de l’identité du père doit être clairement posée. Mais attention questionner les identités ce n’est pas les gommer. Le contraire de l’égalité n’est pas la différence mais l’inégalité. Il est important d’éviter cette confusion. Enfin, la lutte contre les violences est un élément central du combat pour la liberté des femmes. La violence physique ou verbale est trop souvent banalisée. De ce point de vue, il faut d’abord mener des actions d’aide aux victimes et de prévention des violences et veiller à qualifier la réalité des faits : l’abus sexuel est une agression, les tournantes sont des viols, donc des crimes collectifs. Eduquer chacun et chacune au respect de l’autre, dès le plus jeune âge, s‘avère une démarche indispensable au service des libertés individuelles et collectives. Pour aller plus loin Le site du CNIDFF http://www.infofemmes.com

Cet article est associé aux thèmes : Société, Vos Droits, Pratique, ...
Cet article est associé aux thèmes : Retraite, Bien être, Vos Droits, ...
icone-actualites
Nos précédentes actualités : Protégez-vous
Retraite, ...
Bien vivre sa ménopause

Pas de panique, ce n'est pas parce que votre système hormonal évolue que vous devenez une autre femme.

> lire la suite

La cystite, un mal très féminin

Une femme sur deux souffre de cette infection urinaire au moins une fois dans sa vie. Une bonne hygiène et une consultation médicale précoce peuvent éviter des soucis

> lire la suite

Consommation, les délais de réflexion

Arnaque, vendeur trop convaincant, contrat signé trop vite, regrets ... Vraiment vous n'auriez pas dû ! Pas de panique ! La loi vous protège et vous permet de vous rétracter.

> lire la suite

icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
icone-actualites
Nos précédents articles de presse : Protégez-vous
Mutuelle santé
MUTUELLE AU FEMININ (ASSISTANTE PLUS)

Depuis 1996, La Compagnie des Femmes propose des produits et services adaptés aux besoins spécifiques des femmes.

> lire la suite

Mutuelle santé
PENSEZ AUX MUTUELLES POUR FEMMES (ELLE)

Côté santé, nous dépensons 20% de plus que les hommes. La Compagnie des Femmes propose une assurance complémentaire "ciblée". Décryptage.

> lire la suite

Mutuelle santé
PREMIER GRAND PRIX TRIBULIS (L'ARGUS DE l'ASSURANCE)

LA PREMIERE EDITION DU GRAND PRIX TRIBULIS A PRIME 7 PRODUITS ET ACTION MARKETING EXEMPLAIRES EN ASSURANCE DE PERSONNES.

> lire la suite

 
icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
icone-devis-express
Devis Express
GRATUIT, sans engagement
Mlle Mme M.



j'accepte de recevoir des offres de La Compagnie des Femmes
#
Dernier devis
Le 23.04.2019Cajolia 4
120.12 euros
Hélène, 97310
#