PARTAGEZ CETTE PAGE
Thèmes de l'actualité
Protégez-vous

Retraite

Bien vivre sa ménopause

actus-image-Bien vivre sa ménopause

Pas de panique, ce n'est pas parce que votre système hormonal évolue que vous devenez une autre femme.

La ménaupose se définit par l'arrêt définitif des règles et intervient actuellement à un âge moyen de 51 ans. Toutefois, chez la plupart des femmes entre 40 et 50 ans, des signes avant-coureurs apparaissent : seins douloureux, règles irrégulières et hémorragiques. Le temps est alors venu de faire un bilan hormonal puisque la " machine " semble s'essouffler. A chaque symptôme son remède ? La ménopause n'est pas une maladie, on ne le répétera jamais assez ! Néanmoins, ces changements hormonaux - arrêt de la fonction ovarienne et de la sécrétion des hormones féminines - induisent souvent des troubles de l'humeur, des insomnies mais aussi des bouffées de chaleur, une sécheresse de la peau et des muqueuses et, à long terme, de l'ostéoporose. Deux types de traitements existent : - les traitements non hormonaux (homéopathie, acupuncture, relaxation) sont préconisés pour pallier aux bouffées de chaleur, aux insomnies, à l'irritabilité, etc. - les traitements hormonaux substitutifs sont préconisés pour pallier les carences hormonales et pour prévenir les risques d'ostéoporose. Seul un suivi régulier par votre médecin généraliste ou votre gynécologue permet de trouver le traitement adapté à votre cas. Le spécialiste en profitera aussi pour faire un bilan de votre santé et dépister cancer de l'utérus, du sein ou fibromes. Les femmes qui ont choisi la pilule comme contraceptif sont souvent épargnées par ces désagréments puisque le contraceptif leur apporte chaque jour la dose d'istrogènes et de progestérone nécessaire. Arrivée à 50 ans, le mieux est d'arrêter quelques mois la pilule - en accord avec son médecin - pour voir comment le corps réagit : le praticien sera alors à même de prescrire le traitement adapté aux nouveaux besoins diagnostiqués. Bien vivre sa maturité La quarantaine passée, vos enfants se sont envolés du nid familial vous laissant enfin du temps libre pour vos projets, votre épanouissement personnel et professionnel. Avec l'arrêt des règles, certaines se sentent inutiles, moins désirables, moins féminines car " elles ne peuvent plus avoir d'enfant ". Le poids des idées reçues sur la ménopause et la culpabilité que l'on ressent de ne plus pouvoir donner la vie nécessitent l'écoute d'une amie ou d'un médecin pour faire le deuil de la maternité mais aussi pour continuer à avoir une sexualité épanouie. Article réalisé par Ekko En savoir plus sur l'offre de La Compagnie des Femmes Par téléphone 08.25.16.16.25

Cet article est associé aux thèmes : Retraite, ...
Cet article est associé aux thèmes : Grossesse, Retraite, Bien être, ...
icone-actualites
Nos précédentes actualités : Protégez-vous
La cystite, un mal très féminin

Une femme sur deux souffre de cette infection urinaire au moins une fois dans sa vie. Une bonne hygiène et une consultation médicale précoce peuvent éviter des soucis

> lire la suite

Consommation, les délais de réflexion

Arnaque, vendeur trop convaincant, contrat signé trop vite, regrets ... Vraiment vous n'auriez pas dû ! Pas de panique ! La loi vous protège et vous permet de vous rétracter.

> lire la suite

Bonjour l'hiver, adieu mouchoirs !

Le nez rouge, disgracieux et douloureux, la toux qui empêche de dormir, les éternuements au volant, la fièvre, ses frissons et ses brumes... que faire ?

> lire la suite

icone-actualites
Retrouvez toutes nos actualités
 
icone-devis-express
Devis Express
GRATUIT, sans engagement
Mlle Mme M.



j'accepte de recevoir des offres de La Compagnie des Femmes
#
Dernier devis
Le 15.11.2018Cajolia 1
109.22 euros
Emilie, 83140
#